Communiqués

Programme de compensation pour les interruptions de tournage: l'AQPM se réjouit de l'annonce du ministre du Patrimoine canadien

Programme de compensation pour les interruptions de tournage: l'AQPM se réjouit de l'annonce du ministre du Patrimoine canadien

 

Montréal, le 25 septembre 2020 – L'Association québécoise de la production médiatique (AQPM) accueille avec enthousiasme la décision du gouvernement fédéral de mettre en œuvre un programme de compensation pour les interruptions de tournage en raison de la COVID-19 pour le secteur de la production audiovisuelle indépendante canadienne. Cette mesure donnera le coup d'envoi à plusieurs productions mises en péril à défaut de détenir une telle protection. En effet, de récents sondages menés par l'AQPM et la Canadian Media Producers Association (CMPA) révélaient qu'un peu plus de 200 productions permettant de créer près de 20 000 emplois risquaient d'être reportées ou carrément annulées sans une intervention immédiate du gouvernement fédéral.

Le programme administré par Téléfilm Canada sera pourvu d’une enveloppe de 50 millions de dollars et il sera en place jusqu'au 31 mars 2021. Il couvrira jusqu'à 1,5 million de dollars des coûts engendrés par les interruptions de tournage et jusqu'à 3 millions de dollars pour les abandons liés à des éclosions de la COVID-19 sur les plateaux. Une franchise devra être assumée par les producteurs. Les productions et les coproductions officielles admissibles devront également l'être au programme de Crédit d'impôt pour production cinématographique ou magnétoscopique canadienne. 

 « Cette annonce est extrêmement réjouissante pour les producteurs indépendants qui pourront entreprendre de nouvelles productions et procéder à l'embauche de milliers de créateurs et d'artisans canadiens », a commenté Hélène Messier, présidente-directrice générale de l'AQPM. « Le gouvernement canadien a fait preuve d'écoute en autorisant une telle mesure, à l'instar de ce qui existe notamment en France, au Royaume-Uni et en Australie. Les nombreux efforts déployés par l'AQPM et la CMPA au cours des derniers mois ont reçu l'appui de Patrimoine canadien, du ministre Steven Guilbeault et des membres de son cabinet, et nous les en remercions », a conclu Mme Messier.

L'AQPM tient par ailleurs à souligner l'engagement et le leadership du gouvernement du Québec, de la ministre de la Culture et des Communications Nathalie Roy et de la SODEC, qui avaient répondu à l'appel des producteurs québécois en créant un programme de compensation temporaire dès le mois de juillet dernier. Cette initiative, qui a été prolongée jusqu'au 31 janvier 2021, aura permis à plusieurs productions de voir le jour et au public de renouer avec une programmation télévisuelle et cinématographique québécoise dès la rentrée automnale. Le programme permettra d’assurer la continuité de la production québécoise jusqu’à l'entrée en vigueur du programme fédéral. Il comprend également un volet d’aide financière couvrant certains coûts découlant des exigences sanitaires sur les plateaux en temps de pandémie. Cette mesure est unique au Canada.

 

- 30 -

 

À propos de l’AQPM

L’Association québécoise de la production médiatique (AQPM) conseille, représente et accompagne les entreprises de production indépendante en cinéma, en télévision et en web. Elle compte parmi ses membres plus de 150 entreprises québécoises dont les productions sont reconnues au Québec et à l’étranger.

Source : AQPM

Renseignements :

Annie-Claude Boulianne, chargée de projets aux communications

acboulianne@aqpm.ca

Retour à la liste des communiqués