Conférenciers

Animateurs

PATRICK MASBOURIAN
Animateur du congrès

En 1990, Patrick Masbourian participe à La Course Europe-Asie de Radio-Canada où il remporte le troisième prix. À son retour, il devient tour à tour reporter-réalisateur pour TQS et TVA avant d’animer L’Été en ville à Radio-Québec. Il passe également deux années à MusiquePlus pour ensuite se joindre à l’équipe de La fin du monde est à 7 heures avec Marc Labrèche. De 2000 à 2006, Patrick est à la barre de l’émission La Revanche des nerdZ à ZTélé en plus d’être reporter pour l’émission Flash à TQS.

Il est aujourd’hui animateur de l’émission Les éclaireurs à Ici Radio-Canada Première.

Touche-à-tout de la communication, Patrick est également réalisateur. On lui doit de nombreux courts métrages, vidéoclips, publicités, sketchs et reportages pour la télévision et le cinéma.

JUDITH BROSSEAU
Présidente du conseil d'administration de L'inis

Judith Brosseau a occupé le poste de vice-présidente principale, programmation, communications et médias interactifs au sein des Chaînes Télé Astral de 1998 à 2013. Auparavant, elle a été directrice de la planification stratégique au service des communications de la Société Radio-Canada. Aujourd’hui, madame Brosseau agit comme administratrice de sociétés (Fonds Harold Greenberg, Sylvain Émard Danse, Wapikoni mobile et UrbanImmersive) et consultante.

CATHERINE ÉTHIER
Chroniqueuse, auteure et rédactrice

Chroniqueuse, auteure et rédactrice au verbe festif, Catherine s'abandonne le clavier à Gravel le matin sur Ici Première et à La Matinale de CIBL en tâchant de faire de l'actualité cette poésie qui décontenance par son débit théâtral et son ironie qui retrousse. Elle signe aussi, toutes les deux semaines, sa chronique « La bise » dans Journal Métro - ce journal gratuit qui enchante les masses ou qui traîne sur un banc d'autobus avec une tache d'orangeade dessus (c'est selon) - une chronique dans laquelle elle tente d'élever sa plume au-dessus de celle qu'elle avait la semaine précédente (et d'avoir, une fois de temps en temps, une opinion tranchée qui la fait se sentir très, très importante).  

Vous ne vous abandonnez pas à la lecture ni au doux son radiophonique? QUEL DOMMAGE. Vous avez toutefois peut-être eu le bonheur inouï de vous abreuver aux savants conseils de Catherine dans  Code F, diffusé sur les ondes de Vrak, une émission où elle démystifie (avec ses nombreuses et suaves collègues) les soi-disant lois non écrites des filles, ces fameuses lois qui n'existent pas, mais qui provoquent moult commérages dans les dîners de Pâques et de furieux combats de sacs à main dans les films américains. Elle participe aussi à l'occasion à Esprit Critique, où on lui confie la critique de l'émission et où elle se fait un devoir de faire rosir les joues de Marc Cassivi. 

Catherine s'est aussi longtemps illustrée sur Urbania, où elle publiait, chaque semaine, une chronique où elle s'abandonnait à l'anecdote, au portrait et au feu aux culottes, une chronique qui célébrait tant le périlleux travail des enseignants que la fragile beauté de ce moment où, dans un vestiaire sportif, une dame s'épile candidement les mamelons en faisant fi d'autrui. Deux mots: vaste répertoire.  Elle a fait ses premières armes d'animation dans la Web Télé KWAD9, une enlevante série où elle questionnait (avec son co-animateur) les tendances étranges s'adressant aux adolescents sur une plate-forme où les jeunes écrivaient leurs propres articles, desquels étaient tirés des reportages que même la plus sereine des mamies qualifierait de « sautés su'l crinque ». 

Sinon, Catherine a aussi étudié en biochimie et en publicité, univers dans lequel elle a travaillé en tant de conceptrice-rédactrice pendant quelques années avant de constater que le bonheur ne résidait, hélas, pas dans la rédaction d'une pub de kotex.

Conférenciers

DOMINIQUE BAZAY
Directrice, acquisitions jeunesse, Netflix

Dominique Bazay est directrice, acquisitions jeunesse, chez Netflix. Elle a pour mandat de superviser tout le contenu jeunesse du service de diffusion en continu. Avant de se joindre à Netflix, Mme Bazay était vice-présidente et directrice principale de la programmation de VRAK chez Bell Media, la principale chaîne enfants et jeunesse câblée en français au Canada. Auparavant, elle était vice-présidente de la distribution chez DHX Media, un important producteur indépendant d’émissions pour les enfants et la famille. Originaire de Toronto, elle réside maintenant à Los Angeles, en Californie.

MICHEL BISSONNETTE
Vice-président principal des Services français, Radio-Canada

Vice-président principal de Radio-Canada depuis le 9 janvier 2017, Michel Bissonnette dirige l’ensemble des services de programmation en langue française du diffuseur public, notamment ICI RADIO-CANADA TÉLÉ, ICI ARTV, ICI EXPLORA, ICI RDI, ICI PREMIÈRE, ICI MUSIQUE, ICI TOU.TV, Radio-Canada.ca ainsi que les autres services numériques et mobiles de Radio-Canada.

Jusqu’à sa nomination, Michel était président et producteur exécutif de Zone3, une entreprise qu’il a cofondée avec trois autres associés en mai 2000. De 2000 à 2009, il a d’abord été vice-président, création, et producteur exécutif avant d’être nommé président en janvier 2009. Responsable du développement des affaires et du développement du produit créatif, Michel a été l’instigateur de l’arrivée de Zone3 parmi le réseau international de Newen. Zone3 est la plus importante société de production audiovisuelle au Québec et la 4e en importance au Canada.

Auparavant, Michel a œuvré chez Motion International à titre de vice-président, développement, de 1999 à 2000, où il était responsable du développement du produit créatif, de la mise en marché internationale des produits et de l’ensemble des activités de communication de l’entreprise. Il a également travaillé chez Vidéotron à titre de vice-président, marketing et chez TVA à titre de directeur général des communications, puis directeur général de la création. Enfin, Michel a été à l’emploi de Publicis BCP, où il a débuté sa carrière en 1989 et chez qui il est revenu plus tard à titre de vice-président et directeur général, développement du produit.

ÉRIC BOUCHARD
Président de la Corporation des salles de cinéma du Québec et co-propriétaire du Cinéma St-Eustache

Œuvrant dans l’industrie du cinéma depuis maintenant 10 ans, Éric Bouchard est président de la Corporation des salles de cinéma du Québec (CSCQ), qui réunit près de la moitié de l’ensemble des écrans de la province et génère environ 75 % des revenus d’exploitation du cinéma en salle au Québec. Possédant un Baccalauréat en administration option finance, il est également propriétaire du Cinéma Saint-Eustache.

À l’heure où des changements profonds modifient l’ensemble de l’écosystème de diffusion de la culture, Éric Bouchard s’implique afin de contribuer au débat sur l’avenir du cinéma en salles et la place accordée au cinéma d’ici. Il s’est d’ailleurs positionné à de nombreuses reprises dans les médias québécois afin de faire connaître le bien-fondé et les objectifs de la Corporation, mais également de faire valoir les attentes de l'organisation dans le cadre de l’élaboration de nouvelles politiques culturelles au Québec. En effet, monsieur Bouchard a participé à la rédaction d’un mémoire présenté en avril 2016 par la CSCQ dans le cadre de la Consultation publique sur le renouvellement de la politique culturelle du Québec, durant laquelle il a également pris la parole pour défendre la vision de l’organisation auprès du ministère de la Culture. Au cours des prochaines années, Éric Bouchard entend d’ailleurs poursuivre sa réflexion et mettre en lumière des pistes de solution pour assurer une meilleure connaissance et diffusion du cinéma québécois à l’échelle provinciale et ainsi contribuer à répondre aux besoins spécifiques du milieu.

Ayant œuvré dans diverses industries en transformation, Éric Bouchard s’est donné pour mission, à titre de président de la CSCQ, de démontrer l’importance de la diffusion en salles dans l’écosystème cinématographique, en plus de faire évoluer le discours public quant aux enjeux actuels reliés au milieu du cinéma québécois.

CATALINA BRICEÑO
Directrice, veille stratégique, Fonds des médias du Canada

Catalina Briceño cumule près de 20 ans d’expérience dans l’industrie audiovisuelle et des nouveaux médias. Elle veille à ce que les politiques du FMC destinées au soutien de contenus télévisuels et numériques soient adaptées aux nouvelles tendances tant au Canada qu’à l’échelle internationale en fournissant au FMC toute l’information commerciale requise pour concevoir des politiques efficaces. Elle joue un outre un rôle important dans l’établissement et la gestation de partenariats et d’initiatives stratégiques de financement.

Avant de se joindre au FMC, Mme Briceño occupait le poste de productrice et directrice des opérations au sein de Salambo Productions, où elle a participé au déploiement des stratégies et des modèles d’affaires des Têtes à claques, un projet multiplateforme de renommée internationale. Elle a aussi été vice-présidente du conseil d’administration du Regroupement des producteurs multimédia (RPM). En 2008, Mme Briceño a reçu le Prix de la relève décerné par l’association Femmes du cinéma, de la télévision et des médias numériques (FCTMN).

MANON BROUILLETTE
Présidente et chef de la direction, Vidéotron

Manon Brouillette est, depuis 2013, présidente et chef de la direction de Vidéotron, qui regroupe Vidéotron Affaires, Vidéotron Le Superclub, les centres de données 4Degrés et Fibrenoire. Depuis son arrivée au sein de l’organisation en 2004, Manon s'illustre grâce à son leadership rassembleur, son sens inné des affaires et sa remarquable vision stratégique. Avec son équipe de 6500 talents d’ici, elle poursuit la mission de faire vivre aux Québécois la meilleure expérience de télécommunications et de divertissement qui soit.

Elle est titulaire d'un baccalauréat en communication marketing de l'Université Laval, dont elle est également grande diplômée depuis 2013. De plus, elle a complété le programme de perfectionnement des cadres de l’Ivey Business School de l’Université Western Ontario.

Jusqu’en octobre 2017, Manon Brouillette a siégé au conseil d’administration du groupe européen SFR. Elle siège maintenant au conseil d’administration d’Altice USA et de l’École de technologie supérieure (ÉTS). Elle est également première vice-présidente du conseil du Quartier de l’innovation de Montréal.

Plusieurs prix sont venus récompenser son parcours professionnel : Stratège de l'Association des professionnels de la communication et du marketing (2006), Growth Award de la Cable and Telecommunications Association for Marketing (2007), médaille Gloire de l’Escolle remise par l’Association des diplômés de l’Université Laval (2013), Mercure Leadership Germaine‑Gibara de la Fédération des chambres de commerce du Québec (2014); de plus, elle figure sur la liste des 100 Canadiennes les plus influentes (2014, 2016) et est lauréate d’un prix Femmes d’affaires du Québec, dans la catégorie « Dirigeante d’entreprise privée » (2016).

JEAN-FRANÇOIS FERLAND
Président et fondateur, Alchimie 24

Jean-François Ferland est président et fondateur d’Alchimie 24. 
C’est un artiste autodidacte qui a su aussi se démarquer comme entrepreneur. C’est surtout un véritable passionné des effets visuels qui est toujours à la recherche de solutions innovantes et infaillibles.  Il met tout son cœur à chaque projet en s’assurant que la qualité soit au pixel près. C’est avec beaucoup de compétences qu’il a tracé son parcours, travaillant avec acharnement sur des centaines de films afin de créer des images qui ressemblent de toutes parts à la vision du réalisateur.

Alchimie 24
La compagnie est en croissance accélérée depuis le début de sa création grâce à la solide réputation qu’elle se forge, surtout sur le marché du film québécois. Au niveau mondial, les services offerts en corrections numériques des maquillages (corrections cosmétiques) se distinguent  par leur grande qualité.  

Aujourd’hui, Alchimie 24 compte près d’une trentaine d’employés. Depuis mai 2017, Alchimie 24 a été vendu à Rodéo FX, un fleuron québécois qui prône les mêmes valeurs : la qualité du travail, la relation client, et le respect de ses employés.

GERRY FRAPPIER
Président, Télévision francophone et RDS, Bell Média

Gerry Frappier supervise la programmation, la production et l’établissement des horaires pour les propriétés télévisuelles francophones de Bell Média, y compris RDS, en plus de soutenir les activités du Fonds Harold Greenberg.

Auparavant, Gerry Frappier était président et directeur général du Réseau des sports depuis 1999. Sous sa gouverne, RDS est devenu la chaîne de télévision spécialisée francophone no 1, ainsi que la destination par excellence pour les amateurs de sport, en raison de son vaste éventail de propriétés sportives majeures et de ses nombreuses plateformes de diffusion. RDS a également connu une expansion soutenue avec l’introduction des chaînes RDS Info et RDS2, le RDS.ca, RDS mobile et de nombreuses nouvelles productions originales.

Gerry Frappier a également été chef de mission francophone du Consortium médiatique canadien de diffusion olympique lors des Jeux olympiques d’hiver de Vancouver en 2010 ainsi qu’à l’occasion des Jeux de Londres à l’été 2012.

Né à Montréal, Gerry Frappier est diplômé de l’Université McGill en Sciences commerciales, profil marketing et commerce international. Avant de se joindre à RDS, Gerry Frappier a entre autres occupé les postes de vice-président de la planification et du développement des affaires (à Toronto) et de vice-président des ventes et du marketing pour la division de Québec des Brasseries Molson. Il a également été chef de groupe de produits pour General Foods, où il a débuté sa carrière en 1980.

Gerry Frappier s’implique activement auprès de différentes oeuvres de bienfaisance dont La Fondation des Canadiens pour l’enfance, Le Défi sportif, Olympiques spéciaux Canada et le Festival des célébrités sportives au profit d’Olympiques spéciaux Québec.

FRANCE LAUZIÈRE
Présidente et chef de la direction de Groupe TVA inc. et
Chef du contenu, Québecor Contenu

Avant d’être nommée présidente et chef de la direction de Groupe TVA et chef du contenu de Québecor Contenu le 13 octobre 2017, France Lauzière occupait le poste de vice-présidente principale Contenus, Québecor Contenu et vice-présidente, Programmation, Groupe TVA.

Au service de Groupe TVA depuis 2001 et responsable de la programmation du Réseau TVA depuis 2006, France Lauzière a permis au chef de file de la télévision québécoise de maintenir un leadership qui fait l’envie de plusieurs chaînes télévisées à travers le monde. La production d’émissions phares comme La Voix, Les beaux malaises et Salut Bonjour, notamment, ont contribué à consolider la position exceptionnelle de TVA. France est aussi à l’origine de la modernisation de l’image graphique de TVA en 2012 et du rapprochement du Réseau avec des auditoires plus jeunes en programmant des séries telles que Pour Sarah et Fugueuse.

Sa vision stratégique, son leadership rassembleur et sa passion pour les contenus ont pavé la voie à certaines des plus grandes innovations en matière de création et distribution multiplateforme de contenu dans la nouvelle réalité médiatique et numérique. Avec la création de Québecor Contenu en 2013, France Lauzière mobilise une solide équipe dont l’approche innovante de partenariat en création et acquisition de contenu et de diffusion multiplateforme sur la totalité des plateformes de Québecor permet dorénavant d’offrir les meilleurs contenus produits au Québec et à l’étranger (Mensonges, Blue Moon, Victor Lessard, entre autres). Cette approche a permis à la chaîne généraliste TVA, à plusieurs chaînes spécialisées du Groupe TVA et au Club illico de Vidéotron d’enregistrer une solide croissance au fil des dernières années.

Dans le prolongement de son intérêt pour les contenus, France Lauzière est membre du conseil d’administration de l’école des sciences de la créativité La Factry, qui a pour mission de forger des esprits créatifs afin de trouver des solutions inédites aux défis contemporains. Elle a également été honorée par l’Association Femmes du cinéma, de la télévision et des médias numériques en 2015.

CATHERINE NADEAU
Vice-présidente et co-fondatrice, Alchimie 24

Détentrice d’un baccalauréat en communications, Catherine Nadeau a rejoint en 2011, Jean-François Ferland, fondateur d’Alchimie 24. Catherine prend alors en charge les aspects administratifs et opérationnels ainsi que les ressources humaines. 

Nommée vice-présidente en 2012, elle a aussi été copropriétaire d’Alchimie 24 jusqu’à la vente à Rodéo FX en 2017. Dans undomaine encore jeune, elle a réussi à se forger une solide réputation par son habileté à développer de bonnes relations et par son implication dans différents projets visant les ressources humaines en VFX.

Alchimie 24
La compagnie est en croissance accélérée depuis le début de sa création grâce à la solide réputation qu’elle se forge, surtout sur le marché du film québécois. Au niveau mondial, les services offerts en corrections numériques des maquillages (corrections cosmétiques) se distinguent  par leur grande qualité.  

Aujourd’hui, Alchimie 24 compte près d’une trentaine d’employés. Depuis mai 2017, Alchimie 24 a été vendu à Rodéo FX, un fleuron québécois qui prône les mêmes valeurs : la qualité du travail, la relation client, et le respect de ses employés.

TIMOTHÉE MAGOT
Directeur artistique, auteur et réalisateur, Bigger Than Fiction

Timothée est directeur artistique, auteur et réalisateur au sein de la société Bigger Than Fiction. Expert de la narration sur les médias sociaux, de l'UX design et de la constitution de communautés en ligne, il a œuvré aux volets transmédias de nombreux contenus audiovisuels documentaires et de fiction pour le compte de grands groupes français (France Télévisions, TF1, Arte). Ancien designer, Timothée articule son travail autour du visuel. Qu’il s’agisse d’images ou d’écriture, il aborde les projets dont il a la charge à la manière de collages hétéroclites auxquels il s’agit de donner sens et style, tout en reflétant fidèlement l'air du temps et les usages de la cible. 

Timothée est diplômé de la Design Academy Eindhoven (Pays-Bas), et du master Innovation et Création de Contenus Médiatiques du CELSA – Université Paris-Sorbonne.

CARLOS PACHECO
Directeur marketing, Truly Social inc.

M. Carlos Pacheco est associé et directeur du marketing pour l’entreprise de marketing de contenu social Truly Social inc. à Toronto.

Jusqu’à récemment, Carlos était vice-président au développement de l’auditoire chez Boat Rocker Media. En collaboration avec le vice-président principal, responsable des équipes numériques, médias sociaux et distribution, il y a développé les auditoires en ligne, les occasions d’affaires et les stratégies de marketing favorisant la croissance des différentes propriétés et divisions de Boat Rocker Media.

Avant Boat Rocker, M. Pacheco était à la direction du volet numérique de Just for Laughs, où il y a dirigé l’équipe numérique chargée du développement des affaires et des stratégies pour les Gags en ligne. Il met à profit plus de 14 ans d’expérience en stratégie marketing au sein d’agences de publicité nationales.

FRANÇOIS-PIER PÉLINARD-LAMBERT
Rédacteur en chef, Le Film Français

Baignant depuis toujours dans l’univers de la fiction et du cinéma, François-Pier Pélinard-Lambert a suivi des études de droit, d’histoire et de langues, avant de s’orienter vers le journalisme à la fin des années 80. Il a été, entre autres, réalisateur et producteur de documentaires en France, aux États-Unis et en Amérique latine, chroniqueur radio et télévision, journaliste pour des quotidiens comme Clarin en Argentine ou Le Parisien en France et des magazines tels que le Nova Mag ou TéléStar. Aujourd’hui, il est rédacteur en chef du Film Français, le plus ancien et le plus important magazine de l'industrie audiovisuelle en France.

ANICK POIRIER
Vice-Présidente Principale, Ventes Internationales, Seville International | Entertainment One

 Anick Poirier, Vice-Présidente Principale, dirige Seville International, division de distribution internationale de longs métrages d’auteurs d’Entertainment One (eOne). Entourée d’une équipe talentueuse, elle représente un large catalogue de films indépendants de qualité et primés à travers le monde tels Juste la Fin du Monde (Grand Prix, Cannes 2016) et Mommy (Prix du Jury, Cannes 2014) de Xavier Dolan, Tu dors Nicole (Sélection- Quinzaine des Réalisateurs, Cannes 2014) ou Le Démantèlement (Prix SACD- Semaine de la critique, Cannes 2013). Plus récemment, elle a assuré la distribution internationale des films Les Mauvaises Herbes, La Passion d’Augustine et Le Mirage. À ces titres s’ajoutent, parmi de nombreux autres, The Badabook, mondialement acclamé par les critiques, The Idol du réalisateur nommé aux Oscars Hany Abu-Assad et Faux Tatouages de Pascal Plante, sélectionné cette année à la section Génération du Festival de Berlin.

Anick s'est jointe à eOne en 2008, lors de l’acquisition des Films Séville par la compagnie. Elle était alors Vice-Présidente de la Division des Ventes Internationales qu’elle avait créée en 2002. Avant de rejoindre Les Films Séville, Anick occupait le poste de Directrice Principale des Ventes pour le Canada, les États-Unis et le Japon chez Cinar Corporation. Elle a également occupé le poste de Directrice des Ventes pour les provinces de l’est du Canada chez Buena Vista Home Entertainment Canada, une filiale de The Walt Disney Company.

MARIE-ANDREE POLIQUIN
Première directrice, Gestion des droits et relations d’affaires, Services français, Radio-Canada

Marie-André Poliquin est entrée en fonction en 1994 aux services français de la Société Radio-Canada où elle a assumé diverses responsabilités dans le cadre des relations d’affaires qu’entretient la société avec les producteurs indépendants.  Dans la foulée du virage multiplateforme entrepris par la Société, elle est nommée en septembre 2014, Première directrice, Gestion des droits et relations d’affaires afin notamment de soutenir et mettre en œuvre les stratégies multiplateformes de la Société.  Dans le cadre de ses responsabilités, elle assume la supervision et la gestion des enveloppes dédiées par le Fonds des médias du Canada à Radio-Canada et est chargée de représenter le groupe auprès de cet important organisme de financement de même qu’auprès des autres bailleurs de fonds canadiens. Elle supervise l’ensemble des négociations d’affaires de Radio-Canada auprès des producteurs indépendants à l’égard des productions canadiennes télévisuelles, numériques et cinématographiques originales de même que la négociation des ententes liées à l’acquisition d’émissions prêtes à diffuser destinées à l’ensemble des services français.  Elle supervise le soutien qui est fourni aux équipes internes de production en matière de gestion et de libération de droits.  Elle fut membre du Conseil d’administration du Fonds Canadien de télévision de 2008 à 2010 et membre du conseil d’administration de la Section Québec de l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision de 2008 à 2014. Elle est membre du Conseil national du cinéma et de la télévision de la SODEC. Marie-Andrée est avocate de formation et membre du Barreau du Québec depuis 1987.

NICOLE ROBERT
Productrice, présidente, Go Films

Depuis son 1er film, La Guerre des tuques, la productrice Nicole Robert participe à la découverte de nouveaux talents et à la création d’œuvres fortes de la cinématographie québécoise.

Elle débute sa carrière comme designer graphique et fait du cinéma d’animation avec Les Films Québec Love puis Animabec, dont elle est cofondatrice et présidente.  Sa rencontre avec Rock Demers, l’amènera à se joindre comme vice-présidente, aux  Productions La Fête et produire le film culte, La Guerre des Tuques puis Opération beurre de pinottes.

Elle fonde ensuite sa compagnie, Lux Films, y produit Laura Laur de Brigitte Sauriol, et les films Requiem pour un beau sans cœur et Windigo de Robert Morin, qui se méritent de nombreux prix et sélections en festivals à travers le monde.

En 1996, elle produit Karmina, comédie romantique de vampires réalisée par Gabriel Pelletier. Grand succès, le film connaîtra une suite K2 en 2001.

En 1998 Lux Films devient une compagnie Behaviour, fondée par Richard Szalwinski, propriétaire de Discreet Logic.

En 2000  Nicole Robert fonde Go Films, dont la mission est de produire du film d’auteur à vocation populaire.

Séduite par ses courts métrages, elle mise sur Ricardo Trogi, en produisant Québec-Montréal, première pierre d’une collaboration qui sera suivie par les populaires Horloge biologique, 1981, 1987 et le prochain 1991.

En coproduction avec Cirrus elle produit la télésérie La Vie, la vie, écrite par Stéphane Bourguignon, série couronnée de plusieurs prix Gémeaux.

Tous les genres l’intéressent. Elle produit le thriller fantastique, adapté du roman de Patrick Senécal Sur le seuil, réalisé par Éric Tessier, la comédie romantique, Les Aimants, de Yves Pelletier et le drame Nelly, de Anne Émond, librement inspiré de la vie et de l’œuvre de Nelly Arcan.  Sa collaboration avec Patrick Senécal se poursuivra avec Les sept jours du Talion et bientôt Welcome to H.

Avide de découvertes, elle produit les premières œuvres de  Patrice Sauvé avec Cheech, Yves-Christian Fournier avec Tout est parfait, ou encore Podz avec Les sept jours du Talion qu’elle retrouvera à deux reprises avec L’Affaire Dumont et King Dave tourné en un seul plan séquence.

Avec 30 films produits, dont 8 millionnaires, plusieurs prix et présences en festivals prestigieux, Nicole Robert poursuit son travail avec passion en développant des projets audacieux, comme Sympathie pour le Diable, premier long métrage de Guillaume de Fontenay, qu’elle coproduit avec la France et la Belgique dont le tournage a lieu à Sarajevo en février et mars.

Nicole Robert a été honorée au Gala des Femmes du cinéma de la télévision et des nouveaux médias et a reçu le prix Hommage de l’APCQ en 2013, pour l’ensemble de son œuvre.  En 2017, elle reçoit le prix Denis-Héroux lors du Festival international de films Fantasia, honorant sa contribution exceptionnelle aux films de genre. Elle est aussi reconnue pour avoir produit les premières œuvres de plusieurs scénaristes et réalisateurs.

CHARLES STÉPHANE ROY 
Producteur et chef de l'innovation, La maison de prod

Charles Stéphane Roy est producteur multiplateforme et chargé de l’innovation à La maison de prod depuis 2013. Il fut auparavant rédacteur en chef du Quotidien Qui fait Quoi, puis réalisa des mandats d'analyse stratégique pour l'Observatoire du documentaire du Québec et le Groupe Évolumédia. Il collabore régulièrement au blogue FMC Veille du Fonds des médias du Canada, où il s'intéresse à la filmtech et aux modèles d'affaires innovants en cinéma.

FELIPE TEWES
Directeur, productions originales internationales, Netflix

Felipe Tewes, à titre de directeur, productions originales internationales chez Netflix, veille à la croissance de la production de séries à travers le monde.

Avant de se joindre à Netflix, Felipe occupait des postes clés chez HBO et HBO Latin America où il était chargé de l’acquisition des licences de diffusion pour les films et les séries télévisuelles internationales pour le service des programmes.

Felipe a commencé sa carrière en association avec le programme de formation de William Morris avant de rejoindre Focus Features en tant que coordinateur pour le PDG et producteur James Schamus.

Il est titulaire d’un baccalauréat de l’Université Harvard.

JOSÉE VALLÉE
Vice-présidente, développement des affaires et productrice exécutive, Sphère Média Plus

Productrice émérite et respectée, Josée Vallée est reconnue pour son importante contribution à l’évolution de la télévision québécoise. À la tête de Cirrus Communications pendant près de 20 ans, elle a aussi été présidente d’Attraction images, maison de production née de la fusion de Cirrus Communications, Bubbles Télévision et La Boîte de prod. Au cours de cette période, une soixantaine de productions ont porté son sceau. Les séries La Galère, Tout sur moi, La Vie, la vie, Nos Étés, La Vie parfaite et Naked Josh, notamment, de même que les films Amsterdam et Une vie qui commence et le téléfilm Still Life illustrent son parcours de productrice jalonné de succès, d’audacieux projets et d’autant de prix. Rappelons aussi que sa vision des médias numériques et des plateformes alternatives a fait école. Ses réalisations incluent des sites web complémentaires d’œuvres de fiction (Tout sur moi), des productions convergentes (Urbania, Montréal en 12 lieux) et divers contenus originaux produits spécifiquement pour les nouveaux médias.

Josée s’est jointe à l’équipe de Sphère Média Plus en 2014 comme vice-présidente au développement des affaires et productrice exécutive. Depuis son arrivée, elle a travaillé sur les séries Mémoires vivesMiradorThis Life19-2 (version anglaise)L’Imposteur et Trop.