Communiqués

Fonds Harold Greenberg : l’AQPM demande à Bell Média de revenir sur sa décision

Fonds Harold Greenberg : l’AQPM demande à Bell Média de revenir sur sa décision


Montréal, le 31 août 2020 - L’Association québécoise de la production médiatique est extrêmement déçue de la décision de Bell Média de cesser toute contribution monétaire au Fonds Harold Greenberg.

« Le Fonds Harold Greenberg est, depuis 25 ans, un partenaire essentiel de la production cinématographique québécoise. Sans son apport, plusieurs longs métrages de langue française n’auraient pu voir le jour ou atteindre cette qualité professionnelle qui leur a permis de se distinguer sur les scènes nationale et internationale », a souligné la présidente-directrice générale de l’AQPM, Hélène Messier. Le Fonds Harold Greenberg s’est associé à plus de 1500 productions durant son existence et son appartenance au paysage médiatique est indissociable du succès du cinéma québécois.

En se retirant, Bell Média sonne le glas de ce merveilleux partenariat entre l’industrie audiovisuelle et le Fonds Harold Greenberg. L’AQPM s’explique mal qu’une entreprise comme Bell Média, malgré la fin de ses obligations réglementaires de contribution au Fonds Harold Greenberg, n’ait pas jugé bon de continuer à appuyer le Fonds de façon volontaire. Bell Média soutient de multiples événements culturels et s’implique dans la production audiovisuelle francophone à travers ses chaînes spécialisées et sa chaîne généraliste Noovo. L’AQPM reconnaît et salue cette implication de même que son apport à la vitalité de la culture québécoise. « En continuant de soutenir le Fonds Harold Greenberg, Bell Média viendrait témoigner de façon concrète que son aide à la création de la cinématographie nationale est solidement ancrée dans ses valeurs et ne repose pas seulement sur une obligation réglementaire », a précisé Hélène Messier.

En cette période difficile pour les créateurs et les producteurs québécois, l’aide du Fonds Harold Greenberg s’avère plus nécessaire que jamais et l’AQPM demande à madame Karine Moses, présidente de Bell Média Québec, de considérer à nouveau sa décision de se désengager du programme francophone du Fonds Harold Greenberg.

-30-


À propos de l’AQPM
L’Association québécoise de la production médiatique (AQPM) conseille, représente et accompagne les entreprises de production indépendante en cinéma, en télévision et en web. Elle compte parmi ses membres plus de 150 entreprises québécoises dont les productions sont reconnues au Québec et à l’étranger.

Source : AQPM
Renseignements :
Annie-Claude Boulianne, chargée de projets, communications et web
acboulianne@aqpm.ca

Retour à la liste des communiqués