Communiqués

RÉACTION DE L’ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DE LA PRODUCTION MÉDIATIQUE (AQPM) AU RAPPORT DE LA COMMISSION GODBOUT

Montréal, le 22 mars 2015. L’Association québécoise de la production médiatique (AQPM) salue le Rapport Godbout lorsqu’il appuie la culture québécoise par le maintien d’un crédit d’impôt. La Commission Godbout a constaté l’impact positif de cette mesure fiscale, essentielle pour la vitalité de l’industrie québécoise de la production cinématographique et télévisuelle.

L’AQPM est toutefois déçue que la Commission n’ait pas retenu les solutions novatrices qu’elle lui a proposées pour la transformation du crédit d’impôt de production cinématographique et télévisuelle, solutions qui auraient eu pour effet de favoriser la dépense et la propriété intellectuelle québécoises.

L’AQPM invite le gouvernement à revoir la recommandation visant à abolir le crédit d’impôt pour le service de production cinématographique. Bien qu’il soit indirect, son impact sur la production québécoise se fera sentir vivement, puisque cette mesure offerte aux productions étrangères permettait le développement d’infrastructures techniques et de ressources pouvant être mises à profit par les productions d’ici.

L’AQPM est confiante que le gouvernement lors du budget saura effectuer une lecture plus fine des enjeux afin d’assurer au Québec une industrie de la production cinématographique et télévisuelle forte et en mesure de faire face aux défis que présente la mondialisation.

En terminant, l'AQPM accueille très favorablement la recommandation de la Commission suggérant au gouvernement d'étudier la possibilité d'imposer une taxe sur les services internet résidentiels, afin de soutenir, entre autres, le financement de mesures existantes ou nouvelles visant la culture.

-30-

Renseignements :           
Sophie Dufort
Communications AQPM
(514) 397-8600

 

Communiqué AQPM-Réactions au rapport Godbout (22 mars 2015)

Retour à la liste des communiqués