Communiqués

Profil de l’audiovisuel au Québec en 2021 - L’AQPM constate les premiers effets de la pandémie

Communiqué de presse

Pour diffusion immédiate

Profil de l’audiovisuel au Québec en 2021
L’AQPM constate les premiers effets de la pandémie

Montréal, le 13 juillet 2022 - L’Observatoire de la culture et des communications de l’Institut de la statistique du Québec a publié ce matin l’édition 2022 du Profil de l’industrie audiovisuelle au Québec. Cette dernière révèle une baisse de 6 % de la valeur de la production cinématographique et télévisuelle au Québec en 2020-2021 par rapport à l’année précédente. La baisse de la présence des productions étrangères et de services de production au Québec lors de la première année de la pandémie explique essentiellement ce résultat. 

Le Profil 2022 met également en lumière le sommet atteint par la production télévisuelle indépendante (815 M$), une donnée qui doit elle aussi être aussi analysée dans le contexte de la pandémie. Sous ces données apparemment encourageantes, on dénote malgré tout une baisse de 4,4 % du nombre d’émissions produites au cours de la même période de référence. La production cinématographique a également enregistré une baisse historique de 36 % du nombre de longs métrages de fiction, se traduisant par une diminution de 15 % de la valeur totale de la production pour ce genre. 

Rappelons qu’entre la mi-mars et le début juin 2020, les activités de tournage ont été mises à l’arrêt complet. Lors de la reprise graduelle de l’industrie, les producteurs ont dû appliquer des mesures sanitaires strictes sur les lieux de tournage. Le gouvernement du Québec a alors mis en place, de concert avec la SODEC, un programme d’aide temporaire visant à couvrir une partie de ces coûts additionnels afin de permettre la poursuite des activités. Cette situation a influencé à la hausse les devis budgétaires et conséquemment la valeur globale de la production indépendante. 

« Les résultats publiés aujourd’hui permettent de saisir l’empreinte de cette première année pandémique sur l’industrie de la production indépendante », a déclaré Hélène Messier, présidente-directrice générale de l’AQPM. « Ils témoignent de la résilience dont notre secteur a fait preuve pour livrer un maximum de productions de qualité au public québécois en menant à bien des tournages avec des contraintes sans précédent. Les défis demeurent présentement nombreux alors que l’inflation, la persistance de la COVID-19 et la pénurie de main-d’œuvre accentuent la pression sur les budgets des productions de langue française déjà compressés à l’extrême », a-t-elle ajouté. « De plus, le retour assumé des productions étrangères aux moyens imposants exacerbe ce phénomène. » 

- 30 -

À propos de l’AQPM

L’Association québécoise de la production médiatique (AQPM) conseille, représente et accompagne les entreprises de production indépendante en cinéma, en télévision et en web. Elle compte parmi ses membres plus de 160 entreprises québécoises dont les productions sont reconnues au Québec et à l’étranger.

 

Source : AQPM

Renseignements :
Caroline Lacroix
Chargée de projets, communications et web

clacroix@aqpm.ca

Retour à la liste des communiqués