Nouvelles de l'industrie

Veille stratégique : survol de deux études récentes sur le secteur de l’audiovisuel publiées cet été

Portrait des habitudes médiatiques des étudiantes et des étudiants en Art et technologie des médias (ATM) du Cégep de Jonquière

Cette étude, réalisée par des enseignants-chercheurs du Cégep de Jonquière et basée sur le sondage de 643 élèves du programme ATM, porte sur leurs habitudes en matière de consommation de contenu vidéo et audio. On s’intéresse aux moyens utilisés pour la consommation de ce contenu, au type de contenu consommé et aux raisons qui influencent le choix des étudiantes et des étudiants.

On y apprend notamment que :

  • YouTube et Netflix sont de loin les plateformes préférées des cégépiennes et des cégépiens : respectivement 86,9 % et 85,4% d’entre eux les utilisent de façon hebdomadaire. Parmi les plateformes québécoises, Noovo est la plateforme locale la plus utilisée de façon hebdomadaire (19,6%) suivie par Tou.tv (9,1%), TVA+ (9,1), Club illico (6,6 %), Crave (6,1%) et Télé-Québec.tv (3,2%).
  • 75% des étudiantes et des étudiants écoutent de façon hebdomadaire des émissions de fiction étrangères. Seulement 22,7% écoutent des émissions de fiction québécoises selon cette même fréquence. Parmi les émissions québécoises, cette proportion varie selon la catégorie d’émissions : variétés (36,6%), téléréalités (33,5%), entrevues et talk-shows (26,6%). Les types préférés de séries de fiction québécoises sont le drame (41,7%), les séries policières (26,4%), la comédie (18,1%), la comédie dramatique (12,2%) et la science-fiction et le fantastique (0,8%).
  • 92,5% des cégépiens écoutent de façon quotidienne du contenu vidéo sur les réseaux sociaux.
  • 80,4% des étudiantes et des étudiants ont indiqué que la suggestion d’un parent ou d’amis les incite à visionner un contenu vidéo. Les autres facteurs d’influence sont dans l’ordre : les recommandations sur les sites ou sur les applications de visionnement (56,5%), les publications et les publicités sur les réseaux sociaux (41,1%), les reportages ou les articles dans les médias (36,1%), les suggestions données dans un cours (26,2%) et les suggestions d’influenceurs (17,4%). 

Faits saillants annuels du secteur de la radiodiffusion 2020-2021, CRTC 

Dans cette étude,le CRTC partage les données les plus récentes sur l’industrie canadienne de la radiodiffusion de façon détaillée pour la télévision traditionnelle, les services facultatifs et sur demande et les entreprises de distribution de radiodiffusion. On y présente notamment les tendances en matière de revenus, les marges bénéficiaires et les contributions financières dédiées au contenu canadien.

Une synthèse de cette publication réalisée par l’AQPM et relevant les éléments mettant en perspective les marchés québécois et francophone est disponible ici dans la section l’industrie en chiffres du site web de l’AQPM.

Retour à la liste des nouvelles de l'industrie