Nouvelles de l'AQPM

Politique culturelle du Québec : des investissements encourageants pour la culture

Le 12 juin, la ministre Marie Montpetit a enfin dévoilé la nouvelle politique culturelle du Québec et la répartition des 600 millions de dollars qui sont dédiés à sa mise en œuvre au cours des cinq prochaines années. Voici un survol des mesures touchant les producteurs indépendants.

D’ici 2023, 50,2 millions de dollars seront alloués à la SODEC pour remplir divers mandats :

  • 11 millions de dollars pour de l’aide à la création et à la production;
  • 21 millions de dollars pour du soutien à la diffusion culturelle au Québec;
  • 15 millions de dollars pour le développement des entreprises culturelles et de l’entrepreneuriat numérique;
  • 3 millions de dollars pour de l’aide à l’exportation, au rayonnement et à la découvrabilité des œuvres québécoises.

Ces sommes seront réparties entre l’ensemble des secteurs d’intervention de la SODEC et l’AQPM  offre son soutien afin de cerner les manques à gagner au niveau de la production indépendante.

Télé-Québec, recevra pour sa part 13,7 millions de dollars sur cinq ans pour accroître la diffusion de contenu culturel sur sa plateforme en ligne.

Parmi  les mesures qui n’étaient pas assorties d’enveloppe monétaire particulière, le gouvernement s’engage à prendre en compte la diversité des régions, à défendre l’écosystème culturel québécois, les initiatives liées à la protection de la langue française et l’équité fiscale.

Finalement, le gouvernement entreprendra la révision de trois lois soient celles sur le statut de l’artiste et celle sur la SODEC. L’AQPM participera au processus de révision et veillera à ce que les intérêts des producteurs indépendants soient bien représentés. 

Rappelons que les annonces du 12 juin s’ajoutent à celles déjà inscrites au budget provincial de mars 2018. Le ministre Carlos J. Leitᾶo avait alors confirmé l’élargissement du crédit d’impôt aux productions destinées aux plateformes numériques, l’ajustement des paramètres d’intervention de la banque d’affaires de la SODEC et la mise à jour de la liste des aides financières non réductrices du crédit d’impôt.

Toute somme supplémentaire destinée à la culture est la bienvenue, mais les besoins demeurent nombreux. Notons que ces engagements surviennent à la veille des élections provinciales et qu’advenant un changement de gouvernement, les revirements sont possibles.

Retour à la liste des nouvelles