Nouvelles de l'AQPM

Madame Johanne Larue, directrice générale du cinéma et de la production télévisuelle de la SODEC, s’est entretenue avec les membres de la section long métrage de l’AQPM

La rencontre a eu lieu le 20 décembre en avant-midi, au Centre St-Pierre. Madame Larue voulait notamment aborder les préoccupations des producteurs indépendants à l’égard du processus de sélection du programme d’aide à la production de long métrage en vigueur depuis le début de 2016.

En mai dernier, l’AQPM avait fait parvenir à la SODEC une lettre exprimant des réserves sur les solutions élaborées pour alléger le processus de sélection des projets de longs métrages déposés. Les changements priorisaient la lecture du scénario au détriment des autres documents faisant partie du dossier dont le traitement du réalisateur et le plan de mise en marché. De plus, les commentaires émis dans les lettres de refus de la SODEC ne traduisaient que de façon très générale la perception des lecteurs chargés de l’analyse.  

L’AQPM avait alors formulé des solutions concrètes dont l’allocation de points pour l’expérience du réalisateur et celle du producteur dans la grille d’évaluation et la remise d’une fiche de lecture dès la première étape de sélection. Finalement, l’ajout de lecteurs externes aux profils variés et issus de diverses sphères du milieu du cinéma rendrait davantage justice à la diversité des genres des films déposés.

Déjà, lors du dépôt de l’automne 2016, la SODEC avait réagi en acceptant de prendre en compte le traitement du réalisateur, l’expertise du producteur et l’état d’achèvement du scénario dans la première ronde de sélection. Madame Larue a fait part de son intention de procéder à d’autres changements dès le prochain dépôt du 1er février 2017, soit :

  • Les producteurs dont les projets ont été retenus en deuxième ronde de sélection au dernier dépôt, mais qui n’ont pas obtenu de financement du programme d’aide à la production de long métrage de fiction passeront directement à la deuxième étape de sélection.
  • Les producteurs dont le projet aura l’aval de Téléfilm Canada dans le programme sélectif seront aussi convoqués pour une rencontre lors de la seconde ronde d’évaluation s’il s’agit d’un premier dépôt.
  • Les projets qui auront à passer par tout le processus de sélection seront évalués par troisième lecteur externe dès la première ronde et auront droit à des rapports de lecture comprenant des recommandations plus précises. Ces rapports constitueront des synthèses des commentaires des trois lecteurs et des plénières qui ont également lieu.
  • Les rencontres de la ronde comparative laisseront davantage de place au traitement du réalisateur. Ce sera l’occasion pour l’équipe de susciter l’enthousiasme de la SODEC face au projet et les supports visuels tels que des mood boards seront les bienvenus pour illustrer les démarches.

Plusieurs membres de la section long métrage de l’AQPM ont répondu à l’invitation de Madame Larue. Des discussions autour du programme de développement, de la coproduction, de la découvrabilité, de la flexibilité des critères des programmes et des enjeux liés à la distribution sont également survenues.

Il s’agissait de la première rencontre de Madame Larue avec la section long métrage de l’AQPM depuis son entrée en poste à la SODEC, en novembre dernier. Il est probable que d’autres invitations soient lancées au printemps pour effectuer un suivi sur les sujets abordés.

Retour à la liste des nouvelles