Nouvelles de l'AQPM

Mise en place d’un programme fédéral de compensation pour les arrêts et les abandons de tournage

Bien que le plan officiel de relance de Patrimoine canadien soit toujours en élaboration, le ministère a déjà effectué quelques pas dans la bonne direction. Le 25 septembre, le gouvernement du Canada a répondu favorablement aux nombreuses représentations de l’AQPM et de la CMPA en annonçant la mise en place d’un programme de compensation pour les interruptions et les abandons de tournage en cas d’éclosions de la COVID-19 sur les plateaux, élément essentiel pour accélérer la reprise des activités de production. Doté d’une somme de 50 millions de dollars, le fonds sera administré par Téléfilm Canada en collaboration avec le Fonds des médias du Canada. Il sera en place jusqu’au 31 mars 2021. Seules les productions et les coproductions officielles admissibles au Crédit d'impôt pour production cinématographique ou magnétoscopique canadienne (CIPC) seront admissibles.

Les détails du programme inspirés par celui de la SODEC seront connus dans les prochaines semaines.

Le programme de la SODEC est toujours en place pour que les productions jugées prioritaires puissent bénéficier de la couverture d’indemnisation dans les prochaines semaines et pour couvrir celles déjà acceptées. De plus, le volet 1 du programme temporaire de la SODEC continuera d’aider les producteurs à assurer les coûts liés à l’implantation des mesures pour assurer la sécurité des plateaux. Aucune mesure équivalente n’existe au Canada.

Retour à la liste des nouvelles