Communiqués

Négociation entre producteurs et techniciens de l’audiovisuel : L’AQPM déposera une offre bonifiée et lance un appel à la solidarité

Communiqué de presse

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE 

 

Négociation entre producteurs et techniciens de l’audiovisuel :

L’AQPM déposera une offre bonifiée et lance un appel à la solidarité 

 

Montréal, le 13 septembre 2019 – À la suite d’une réunion extraordinaire de ses membres et du rejet unanime d’une proposition monétaire de l’Alliance québécoise des techniciens et techniciennes de l’image et du son (AQTIS), l’Association québécoise de la production médiatique (AQPM) déposera une offre bonifiée à l’AQTIS dans l’espoir de parvenir à une entente rapide dans le cadre de leur négociation.

Cette nouvelle offre prévoit une augmentation des cachets minima de plus de 10 % en télévision et d’environ 5 % en cinéma, en plus de prévoir une progression des minima à un rythme supérieur à l’indice des prix à la consommation (IPC) pour les quatre années de l’entente proposée.

De plus, l’AQPM accepte de financer un nouveau cadre de formation continue pour les techniciens et les techniciennes. L’offre améliore les régimes horaires et la prévisibilité des contrats et restreint l’utilisation de certaines maisons de service et des techniciens permissionnaires. Elle bonifie le régime d’avantages sociaux et elle propose la création d’un nouveau régime de retrait préventif pour les techniciennes enceintes.

L’AQPM souligne que les efforts financiers importants qu’elle accepte de faire par le biais de son offre bonifiée sont consentis dans un contexte extrêmement difficile. L’industrie de la production audiovisuelle est sujette, à l’instar des médias d’information, à des changements fondamentaux liés à la technologie, aux habitudes d’écoute et à la baisse des revenus publicitaires. L’absence de contributions financières de la part des nouveaux services de programmation en ligne, des fournisseurs de services internet ou de téléphonie mobile, qui tirent un bénéfice financier important de la distribution des contenus audiovisuels, vient accentuer la précarité du secteur de l’audiovisuel québécois.

Des négociations auront lieu dans les prochains jours afin de voir si des ajustements mineurs à l’offre bonifiée peuvent permettent de faciliter son acceptation par les techniciens ce dimanche. L’AQPM souhaite vivement qu’une entente soit possible car le spectre d’un conflit dans l’industrie a déjà significativement nui à toutes les parties concernées, qu’il s’agisse des producteurs, des techniciens ou des autres personnes qui travaillent avec eux.

Au lendemain de cette nécessaire entente, les producteurs et les techniciens devront d’ailleurs faire front commun et démontrer une solidarité à toute épreuve afin d’obtenir un meilleur soutien pour l’industrie de la part des gouvernements.

« Nous croyons que notre offre démontre que nous avons écouté les préoccupations des techniciens et de l’AQTIS et qu’à l’intérieur de la mince marge de manœuvre dont nous disposons, nous avons fait tout ce que nous pouvions pour y donner suite. Notre offre contient des mesures novatrices et des augmentations conséquentes pour les techniciens, même si, comme dans n’importe quelle négociation, elle implique que les deux parties fassent des concessions. Il revient donc aux techniciens de juger s’ils souhaitent maintenir le climat d’incertitude dans lequel le milieu est actuellement plongé. Tant pour eux que pour nous, nous croyons qu’il est préférable de conclure une entente rapidement et de travailler collectivement à renforcer notre industrie et à assurer sa pérennité », a déclaré Mme Hélène Messier, présidente-directrice générale de l’AQPM.

Site web: https://www.aqpm.ca/

Facebook: https://www.facebook.com/aqpmcineteleweb/

-30-

SOURCE : AQPM

Renseignements: Sabrina Duguay, 514-843-2390 sduguay@national.ca

 

Retour à la liste des communiqués