Communiqués

La décision du CRTC assure plus de contenu canadien en langue originale française

Montréal, 30 août 2018 – La décision rendue aujourd’hui par le CRTC concernant le renouvellement des licences de télévision des grands groupes de propriété privée de langue française est une victoire pour le secteur de l’audiovisuel.

Les représentations menées par l’Association québécoise de la production médiatique (AQPM) n’auront pas été vaines puisque le CRTC a reconnu l’importance d’inscrire dans les conditions de licences de Bell Média, Corus Entertainment, Québecor Média et Groupe V Media une obligation de consacrer un pourcentage minimum de 75 % de leurs dépenses en émissions canadiennes aux émissions de langue originale française.

« Je me réjouis de ce revirement de situation alors que dans sa décision initiale le CRTC préférait s’en remettre à la discrétion des diffuseurs qui pouvaient alors privilégier la présentation d’émissions canadiennes doublées en français pour remplir leurs obligations » a déclaré Hélène Messier, présidente-directrice générale de l’AQPM.

« Néanmoins, bien qu’importante, cette décision n’apporte qu’un baume à la situation difficile que vit présentement l’industrie télévisuelle » a-t-elle ajouté. En effet, les sommes dépensées pour la production d’émissions télévisuelles s’appuient sur un pourcentage de revenus qui décroissent en moyenne de 3,5 % par année. Selon le dernier rapport annuel du Fonds des médias du Canada, le budget moyen d’une dramatique de langue française était de 455 000 $ par heure en 2017-2018 alors qu’il était de 469 000 $ deux ans plus tôt. Par ailleurs, le budget moyen d’une dramatique de langue anglaise atteignait un sommet de 1 991 000 $ l’heure.  Il devient urgent de repenser le système de financement du contenu canadien afin qu’il soit plus équitable et que tous les joueurs incluant les plateformes, les fournisseurs de service internet et de téléphonie mobile qui profitent de sa diffusion et de sa distribution y participent.

-        30    -

À propos de l’AQPM

L’AQPM représente 150 entreprises de production indépendantes en cinéma, en télévision et sur le web, produisant ou coproduisant pour tous les écrans, en langue française et anglaise.

Personne-ressource :
Hélène Messier
Présidente-directrice générale
514 397-8600

Retour à la liste des communiqués