Communiqués

COMMUNIQUÉ | Modernisation des langues officielles : vers un meilleur équilibre linguistique

                                                                                                             Pour diffusion immédiate

 

Modernisation des langues officielles : vers un meilleur équilibre linguistique

 

Montréal, le 19 février 2021 - Dans le plan de modernisation de la Loi sur les langues officielles dévoilé aujourd’hui par l’honorable Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles, le gouvernement fédéral fait état de sa volonté d’établir une « égalité réelle » entre les deux langues officielles du Canada.

L’Association québécoise de la production médiatique (AQPM) salue le dépôt de ce plan qui reconnaît la nécessité de protéger et de promouvoir le français non seulement dans les communautés de langue officielle en situation minoritaire, mais également au Québec. Dans la réforme proposée, on souligne le rôle du CRTC dans la création et la diffusion du contenu de langue originale française. L’AQPM demande donc au gouvernement de s’assurer de modifier le projet de la loi C-10 sur la radiodiffusion afin de prévoir dans les objectifs de la Politique canadienne de la radiodiffusion que le système doit faire une place importante à la production et à la diffusion d’émissions de langue originale française.

 Le plan de modernisation souligne le rôle important de plusieurs institutions fédérales dans le rayonnement de la culture francophone. L’AQPM réaffirme donc la nécessité que ces institutions fédérales reçoivent un financement adéquat afin de jouer pleinement leur rôle à cet égard.

« Le prochain budget du gouvernement doit refléter son engagement envers l’atteinte d’une réelle égalité linguistique » a mentionné Hélène Messier, la présidente-directrice générale de l’AQPM. Les contenus audiovisuels en langue française sont présentement sous-financés par rapport à ceux produits en langue anglaise et les fonds destinés aux productions télévisuelles et cinématographiques francophones ne représentent que le tiers des enveloppes disponibles. L’AQPM demande donc au gouvernement fédéral d’augmenter les budgets de Téléfilm Canada et du Fonds des médias du Canada ainsi que de modifier conséquemment ses ententes de contribution avec ces institutions afin de mieux équilibrer les enveloppes budgétaires des programmes destinées aux deux marchés linguistiques.

 

- 30 -

À propos de l’AQPM

L’Association québécoise de la production médiatique (AQPM) conseille, représente et accompagne les entreprises de production indépendante en cinéma, en télévision et en web. Elle compte parmi ses membres plus de 150 entreprises québécoises dont les productions sont reconnues au Québec et à l’étranger.

 

Source : AQPM

Renseignements : Chloé Azières, responsable des communications

cazieres@aqpm.ca

Retour à la liste des communiqués
Brooklyn - une coproduction deA WILDGAZE FILMS | FINOLA DWYER PRODUCTIONS | PARALLEL FILMS | Item 7 - Photo de Kerry Brown
Voyez la fiche d'Item 7